Double boot Windows/Linux pour machines OEM

Publié le par titeuf

Bonjour.

Voici une aide pour ceux qui désireraient faire un dual-boot(¹) Windows OEM/Linux.

¹) dual-boot: double-démarrage

Dans mon exemple, il s'agit:

_ d'un ordinateur portable Packard-Bell livré avec Microsoft Windows Xp Edition Familiale
_ de l'installation de la distribution Xubuntu 7.10 version Desktop.


En aucun cas ni PC-Infopratique, ni l’auteur ne peuvent être tenus pour responsables des dommages éventuels pouvant résulter
de la lecture de cet article. L'installation d'un nouveau système d'exploitation ne peut être effectuée qu’à vos risques et périls
.


1_ Préparation de la banquise:


La préparation de l'ordinateur à la migration est primordial.

J'émets l'hypothèse que la distribution est choisie. Si ce n'est pas encore fait, veuillez vous référer au paragraphe # 7_ Liens utiles aux pingouins.

* 1_ Dans un premier temps, il s'agit de nettoyer son disque dur.


* 2_ Maintenant que le système a été allégé, nous allons le défragmenter.

Pour ce faire, il va falloir redémarrer en Mode sans échec (F8 au démarrage) puis défragmenter en allant chercher le Défragmenteur de disque dans Démarrer, Tous les programmes, Accessoires puis Outils système.

* 3_ Il va falloir ensuite faire de la place sur le disque dur pour installer Linux.

Cela est très facile et intuitif.

Insérez le liveCd dans votre lecteur de disque puis démarrez votre machine.

Note: un liveCd est un Cd bootable (de démarrage) permettant par exemple de tester une distribution Linux, de l'installer ou encore de récupérer des fichiers sur un disque dur hors d'usage.
Sa principale qualité est qu'il se sert de la RAM (mémoire vive) pour son exécution.
Ainsi, nul besoin de place ou même d'accès direct au disque dur, le liveCd se débrouille de manière autonome.
De plus, il n'altère pas "tout seul" les données présentes sur le disque dur.
A la fin de la session en liveCd, le système n'aura subi aucune altération.

L'ordinateur démarrera sur le Cd.

Vous arriverez sur cette page.



Pressez la touche [F2] correspondant au menu Language puis descendez six fois afin de sélectionner le Français comme langue principale, validez votre choix en appuyant sur Entrée.

Maintenant que la langue est sélectionnée, cliquez sur la première ligne, Démarrer Xubuntu.

Après le chargement de la session, vous arriverez sur le Bureau Xubuntu.



Allez chercher l'outil Partition Editor, communément appelé GParted, en cliquant sur Applications puis Système.



Il faut, pour permettre l'installation de la distribution Linux, redimensionner la partition principale Windows couvrant l'ensemble du disque dur.

Pour cela, sélectionnez la partition, faites un clic-droit puis cliquez sur Redimensionner/Déplacer et ajustez la taille en fonction de vos besoins.



Dans mon exemple, la partition Windows après redimensionnement occupera moins de place que la future partition Linux.

Pour valider le redimensionnement, il suffit de cliquer sur Appliquer les changements depuis le menu Edition ou de cliquer sur .




2_ Précautions avant le grand froid:


Avant de faire quoi que ce soit de regrettable et étant donné que l'ordinateur est OEM, nous allons sauvegarder le MBR(²) ainsi que la table des partitions afin de prévenir un quelconque problème ultérieur.

²) MBR: Master Boot Record appelé aussi Zone amorce.
Plus d'informations ici.

Cette étape n'est pas subsidiaire.

Pour effectuer ces sauvegardes, cliquez sur Applications puis Accessoires et enfin Terminal.

Un terminal va s'ouvrir, copiez-collez la ligne suivante puis cliquez sur Entrée.

Code:
sudo dd if=/dev/XXX of=~/Desktop/mbr446.img bs=446 count=1


Même manipulation que précédemment avec cette deuxième ligne.

Code:
sudo dd if=/dev/XXX of=~/Desktop/mbrcomplet.img bs=512 count=63


Note: XXX est à remplacer par sda si votre disque est un S-ata ou hda si disque est un P-ata.
Si vous ne savez pas, essayez les deux possibilités. Cela n'affecte en rien le système.



Nous avons ainsi sauvegardé sur le Bureau le MBR (mbr446.img) ainsi que le fameux tatouage (mbrcomplet correspondant au MBR et à la table des partitions).

Vous allez maintenant, à l'aide d'un Cd/Dvd-Rw/R, d'un disque dur externe ou d'une clé Usb, mettre ces deux fichiers en lieu sur.

Dans notre exemple, les fichiers seront mis sur une clé USB.
De plus, un fichier supplémentaire sera présent; il s'agit de grub.bs dont nous parlerons plus tard.
Pour le moment, sauvegardez ces deux fichiers avant de lancer l'installation.

Pour cela, connectez votre périphérique à l'ordinateur, le nouveau matériel apparaîtra automatiquement sur le Bureau.



Une petite manipulation peut être nécessaire pour récupérer les fichiers si ceux-ci ne sont pas directement visibles sur le Bureau.
Cliquez sur Home par exemple, c'est le dossier correspondant au Mes documents. Cliquez ensuite sur Desktop cad le Bureau.



Vous sélectionnez vos fichiers, faites un clic droit puis Envoyer vers et indiquez votre périphérique de stockage.



Vérifiez ensuite que la manipulation a été correctement effectuée en examinant le contenu de votre périphérique.



Pour enlever votre matériel, vous devrez faire un clic-droit sur l'icône de votre périphérique et cliquer sur Démonter le périphérique.



Aucun message ne vous informera que le média peut être enlevé.

Pour vous en assurer, faites à nouveau un clic-droit sur la même icône et vous verrez normalement la ligne Monter le périphérique activée.
Cela confirme donc que le périphérique peut être retiré sans dommages.



Astuce: si vous avez un quelconque souci pendant ou post-installation, vous pourrez toujours récupérer votre MBR ainsi que les informations de tatouage.
Après avoir copié les deux fichiers sur le Bureau en mode liveCd, vous aurez à taper les commandes suivantes:

Code:
sudo dd of=/dev/XXX if=~/Desktop/mbr446.img bs=446 count=1
sudo dd of=/dev/XXX if=~/Desktop/mbrcomplet.img bs=512 count=63


Après écriture ou collage de chaque ligne dans un terminal, il faut taper sur Entrée pour valider la commande.

Vous remettrez ainsi à leur place le MBR et le tatouage ce qui vous permettra de démarrer votre session Windows sans problèmes.

Note: il est aussi possible de faire une image de votre partition d'origine, c.à d. photocopier votre disque dur en l'état.
Pour cela, je vous invite à regarder ce tutorial sur le forum Ubuntu avec l'outil PartImage.

Note: vous pouvez, avant de commencer l'installation de votre distribution, découvrir les possibilités de cette dernière (logiciels par exemple).

3_ Construction de l'igloo:


Le disque étant maintenant disponible et les sauvegardes de rigueur effectuées, nous allons commencer la migration.

Pour cela, cliquez sur l'icône Installer visible sur le Bureau.



La première fenêtre permettra la sélection de la langue d'installation.



Sélectionnez Français puis cliquez sur Suivant.

Vous devrez spécifier votre fuseau horaire.



Vous aurez Paris indiqué par défaut, réponse logique après sélection du Français précédemment.
Cliquez sur Suivant.

Il faudra maintenant spécifier le type de clavier.



Le champ de saisie permet de vérifier l'exactitude des dispositions.

Note: tentez d'écrire avec les ^ et ¨ ainsi que les lettres azerty correspondant à la disposition principale du clavier.

Lorsque le test est concluant, cliquez sur Suivant.

Après cette mise en bouche, voici quelque chose de plus délicat, la sélection de l'espace disque sur lequel va être installé la distribution.



Dans notre cas, la partition est scindée en deux entre une petite partie Windows et une grande partie d'espace non alloué.

Nous choisissions donc le mode Assisté: utiliser le plus grand espace disponible.

L'option Assisté: utiliser un disque entier n'est pas adapté à notre cas puisque nous voulons un double boot; l'option Manuel reste destinée aux utilisateurs aguerris.

Si votre partition Windows occupe plus de la moitié du disque dur, choisissez la première option: Guided - resize XXX and use freed space.
Vous avez encore la possibilité de redimensionner la partition Windows.
Xubuntu s'installera sur l'espace non alloué indiqué (dans notre exemple 28,0Gb correspondant à 63% du disque dur).

Si vous avez un doute quelconque, je vous conseille de créer un sujet sur le forum Linux et systèmes d'exploitation libres afin de sécuriser votre migration.

Quand votre choix est fait, cliquez sur Suivant.

La fenêtre suivant permet de récupérer des documents et paramètres d'utilisateurs Linux.



Cette étape n'a pas d'importance pour nous.
Cliquez sur Suivant.

Il va maintenant falloir renseigner votre identité principale.



Nom, nom d'utilisateur, mot de passe ainsi que nom de l'ordinateur.

Quand cela est fait, cliquez sur Suivant.

La dernière fenêtre est un récapitulatif de toutes les modifications qui vont être apportées.



Vérifiez l'exactitude de ces renseignements.

Avant de cliquer sur Installer, cliquez sur Avancé.

En effet, voilà le première modification essentielle dans le cas d'un dual-boot Xp/Linux sur un ordinateur OEM.

Le chargeur Grub permettant le démarrage du système Linux doit être impérativement installé pour permettre à Xubuntu de démarrer.
Or, par défaut, il s'installe dans le NTLDR(³) de Windows, empêchant par la suite le démarrage de l'ordinateur.
Comprenez par là que si l'on modifie le NTLDR, vous perdrez votre tatouage et Windows refusera de démarrer et affichera le message d'erreur Missing operating system.

Pour pallier ce problème, il faut installer le lanceur Grub sur la partition Linux puis permettre au NTLDR de récupérer ce lanceur.
Cela permettra de modifier le démarrage sans modifier les informations du tatouage de l'ordinateur.

³) NTLDR: NT LoaDeR correspond au chargeur d'amorçage de Windows. Il permet le choix entre les systèmes d'exploitation installés sur une machine.
Il est caractérisé par un fichier, le BOOT.ini permettant la configuration du démarrage.
Grub est son équivalent pour Linux.
Plus d'informations ici.

Nous voilà sur les Options avancées.



La ligne Installer le chargeur de démarrage est cochée.
Modifiez maintenant l'emplacement du chargeur.

Par défaut, (hd0) correspond à la partition Windows.
Écrivez (hd0,1), cela correspond à la deuxième partition du premier disque - sous Linux, la numérotation commence à partir de 0.

Vous pouvez en option participer aux statistiques d'utilisation des paquets.

Les options du Chargeur d'amorçage doivent maintenant ressembler à cela.



Cliquez ensuite sur Valider puis sur Installer.

L'installation de la distribution va alors commencer.



Note: une erreur sera générée aux alentours des 80% d'installation si vous n'êtes pas connecté à l'Internet.



Xubuntu tente en effet de se mettre à jour pendant l'installation.
Rien de grave cependant, vous aurez tout le loisir de vous mettre à jour après.
Cliquez sur Valider.

L'installation de Grub se fait vers la fin.



Si le périphérique d'installation de Grub n'est pas valide, vous aurez une erreur fatale.
Sinon, l'installation continuera.


4_ Adaptation de la banquise aux contraintes climatiques:


L'installation terminée, vous aurez une fenêtre vous indiquant si vous désirez continuer sur le liveCd ou redémarrer maintenant.



Cliquez sur Continuer à utiliser le liveCd.

* 1_ Récupération du lanceur d'igloo:

Nous allons maintenant récupérer le lanceur Grub.

Pour ce faire et comme précédemment, cliquez sur Applications puis Accessoires et enfin Terminal.
Un terminal s'ouvrira, copiez-collez la ligne suivante puis cliquez sur entrée:

Code:
sudo dd if=/dev/xxx2 of=~/Desktop/grub.bs bs=512 count=1


Note: XXX est à remplacer par sda si votre disque est un S-ata ou hda si disque est un P-ata.



Nous avons ainsi copié sur le Bureau le fichier grub.bs installé précédemment sur la partition Linux (correspondant dans notre exemple à sda2).

Il faut maintenant récupérer ce fichier comme précédemment pour les fichiers mbr446.img et mbrcomplet.img.
Je vous renvoie pour cela au paragraphe # 2_ Précautions avant le grand froid pour cela.

Après s'être assuré que le fichier grub.bs est bien sauvegardé, il nous reste une dernière manipulation.

* 2_ La banquise ne doit pas être bootable:

En effet, lors de l'installation de Linux, Xubuntu est devenue la seule partition bootable, entendez par là que le système démarrera avec Xubuntu.
Cela ne convient pas à notre cas puisque Windows verrouille tous les accès.
Il va donc falloir définir la partition Windows comme bootable.

Retournons donc utiliser Partition Editor.

Vous aurez alors quelque chose de ce genre.



Il va falloir modifier le boot pour le remettre sur la partition Windows.

Faites un clic droit sur la partition Linux et cliquez sur Gérer les drapeaux.



Décochez la ligne boot puis cliquez sur Fermer.



Sélectionnez la partition Windows et faites la même manipulation.
Clic droit puis Gérer les drapeaux.

Cochez cette fois la ligne boot.



Il reste à appliquer ces modifications en cliquant sur Apply all operations depuis le menu Edit ou sur .

La partition bootable est maintenant la partition Windows.

Vous pouvez enfin redémarrer votre machine.

5_ Modifications du démarrage sous Windows:


Lors de ce redémarrage, il est possible que Windows fasse une vérification des erreurs.
Cela est tout à fait normal, il vérifie l'intégrité du disque suite au redimensionnement.

Une fois sur une session Administrateur, récupérez votre fichier grub.bs et collez le dans la racine de votre disque dur sans l'inclure à un quelconque dossier.



Allez dans les propriétés de grub.bs en cliquant-droit dessus.

Sélectionnez Propriétés puis cochez la case Fichier caché afin de prévenir un éventuel effacement.

.

Cliquez enfin sur Appliquer puis sur Ok.

Le fichier est encore visible à cet instant.

Il suffit d'actualiser la fenêtre pour constater que grub.bs est bien invisible.

Astuce: je vous conseille de sauvegarder ce même grub.bs à un autre endroit, son importance étant vitale pour l'accès à Xubuntu.

Cliquez maintenant sur Démarrer puis Panneau de configuration.



Cliquez sur Système.



La fenêtre des Propriétés système va s'ouvrir.



Cliquez sur l'onglet Avancé puis sur Paramètres de la ligne Démarrage et récupération.



Vous arriverez sur la fenêtre Démarrage et récupération.
Dans Démarrage du système, cliquez sur Modifier



Astuce: dans la fenêtre Démarrage et récupération, la ligne Afficher la liste des systèmes d'exploitation pendant X secondes du cadre Démarrage du système vous permet d'augmenter ou de réduire le temps d'affichage de la liste des systèmes d'exploitation, autrement dit, la durée pendant laquelle l'utilisateur peut choisir lui-même son système d'exploitation.
A défaut de réponse pendant ce temps donné, l'ordinateur lancera le système par défaut.

Le fichier BOOT.ini va s'ouvrir avec le Bloc-notes.

Ajoutez cette ligne en bas.

Code:
C:\grubs.bs="Démarrer Xubuntu"




Astuce: "C:\grubs.bs" correspond à l'emplacement du fichier grubs.bs, à ne pas modifier.
Cependant, on peut agrémenter la suite à sa fantaisie, l'important étant de garder le schéma C:\grubs.bs="xxx" intact.

Fermez maintenant le Bloc-notes en enregistrant les modifications.



Cliquez ensuite sur Ok pour fermer la fenêtre Démarrage et récupération puis sur Appliquer et ensuite sur Ok pour fermer la fenêtre des Propriétés système.

Votre NTLDR est maintenant configuré pour laisser le choix au démarrage entre Xubuntu et Windows, avec Windows comme système par défaut.


6_ La banquise en accès direct:


Pour mettre Xubuntu en boot par défaut, il suffit de modifier à nouveau le BOOT.ini.

C'est la même manipulation que précédemment.

Cliquez sur Démarrer puis Panneau de configuration.
Cliquez sur Système.
Cliquez sur l'onglet Avancé puis sur Paramètres de la ligne Démarrage et récupération.

Vous arriverez sur la fenêtre Démarrage et récupération.



Dans le cadre Démarrage du système, modifiez votre système d'exploitation par défaut en sélectionnant votre système Linux.



Il ne vous reste plus qu'à valider votre choix en cliquant sur Ok.



Vous venez de définir la partition Linux comme boot par défaut.

A la fin du temps donné pour la sélection du système d'exploitation, l'ordinateur bootera sur cette partition.

Astuce: Grub permet plusieurs choix, lui-aussi. Ainsi, vous pouvez démarrer le système Xubuntu (par défaut lancé au bout de 10 secondes), le démarrer en Mode sans échec ou encore tester la mémoire de votre machine.
Une autre capacité de Grub est qu'il détecte les autres systèmes d'exploitation. Ainsi, la dernière ligne du lanceur Grub correspondra à votre version de Windows.
En la sélectionnant, vous reviendrez sur la fenêtre initiale permettant le choix entre Linux et Windows.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article